Les Mots du Coeur de Poète

03 juillet 2013

La Rose Noire

rose noire 2

 

Je suis une rose noire,
j'aurai pu être belle et pleine de couleur, mais l'amour m'a fuit.

Je suis une rose nuit,
je n'ai pas connu le jour, ni le soleil, ni le ciel bleu

Je suis une rose mystère
Tel un spectre, je suis entourée de brume et de solitude

Je suis une rose mort
de mes griffes, je vous écorche et vous envahi de ténèbres

Je suis une rose sombre
le long de ma tige coule mon sang fantôme, obscurité

Je n'ai vécu que dans l'ombre,
telle une fleur desséchée, je suis la rose noire.

Posté par LesmotsduCoeur à 20:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Variation sur un je t'aime

hesitation

 

Il y a dans mes silences, tant de mots que je n'ose
Il y a dans sa voix, cette fêlure qui me touche
Il y a dans ses regards des étoiles en osmoses
Et j aime tout ce qui sort de sa bouche

Variation sur un dilemme,
Car je ne sais si je l'aime,
Variation sur un autre thème,
Mais je reste là, quand même

Il y a dans mes sourires, tant de larmes cachées
Il y a dans ses désirs des gestes d'avant nous
Il a dans ses souvenirs, des pages d'images tâchées
Et j'attends de lui un peu de tout

Variation sur un dilemme
Car il ne sait s'il m'aime
Variation sur l'anathème
Puisqu'il est là quand même

Il y a dans ses promesses, tant de rêves perçus
Il y a dans ses " je t'aime " le dessin de l'avenir
Il y a dans mes " je t'aime " un abandon perdu
Et il attend de moi tout ce qui me reste à venir

Variation sur un dilemme
Je crois bien que je l'aime
Variation sur ce qu'il sème
Je suis là c'est qu'il m'aime ?

Posté par LesmotsduCoeur à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Baiser ensorcelé

Baiser-a19666489

 

Cette nuit là a scellée notre destin...

Tu m’appartiens, je t'appartiens.
L’éternité nous tend la main.
Nous ne faisons plus qu’Un.

Elles ont la nostalgie de mes souvenirs, le reflet de notre avenir.
Tes lèvres unies aux miennes me caressent d’une douceur éternelle,

Elles sont la luxure de mes désirs, le sucre de mes péchés.
Le rouge de mes lèvres t’enivrent d’une douceur éphémère,

Elles sont les songes de mes nuits, les rêves de mes envies.
Tes lèvres sont si sensuelles que j’ai du mal à me passer d’elles.

Posté par LesmotsduCoeur à 18:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Peur d'aimer

 

 

peur d aimer

 

Il ya tant de mots jetés en l'air, comment te dire? Comment je peux faire?
Pour te prouver combien je t'aime, combien tu compte sous mon sein gauche
Je reste la plume à la main je trouve plus les mots dans mes affaires
Il y a trop de bordel dans ma tête un peu de ménage pour cette ébauche...

Ton Amour
Celui qui rime avec le jour
Celui qui fait trembler mon coeur
Celui qui rime avec bonheur

Mon Amour
Celui qui rime à contre-jour
Celui qui te fait trembler mon coeur
Celui qui me fait tellement peur

Et je me bats sans que tu le vois pour te cacher mes propres drames
pour te sourire et te donner ce que je me suis souvent refusée
Et je suis là derrière tes pas à te suivre où fuirait ton âme
Parce qu'aucun homme avant Toi n'a su vraiment me deviner

Ton Amour
Celui qui rime avec le jour
Celui qui fait trembler nos coeurs
Celui qui rime avec bonheur

Mon Amour
Celui qui rime à contre-jour
Celui qui te fait trembler mon coeur
Celui qui me fait tellement peur

Il y a tant d'amour jeté en l'air, comment te le dire? Comment je dois faire?
Qu'as-tu donc comme bon alibi, pour t'évader ainsi de ma vie?
Tout ce qui ressemble au feu n'est pas forcément venu de l'enfer
Je t'attendrais, je prend mon temps, puisque c'est Toi que je chéri

Ton Amour
Celui qui rime avec le jour
Celui qui fait trembler nos coeurs
Celui qui rime avec bonheur

Mon Amour
Celui qui rime à contre-jour
Celui qui t'fait trembler mon coeur
Celui qui m'fait tellement peur

Je viendrais toujours auprès de toi sans jamais me plaindre de ta présence
Romain puisque savoir Aimer est bien plus fort que d'être aimé
Comme dans ce rêve plein de bleus qu'on fait tous durant notre enfance
Tu fais de moi Ta destinée, il y a tant d'amour à se partager

Ton Amour
Celui qui rime avec le jour
Celui qui fait trembler nos coeurs
Celui qui rime avec bonheur

Mon Amour
Celui qui rime à contre-jour
Celui qui te fait trembler mon coeur
Celui qui me fait tellement peur

 qui me fait tellement peur...

 

 

Posté par LesmotsduCoeur à 17:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'amour se décime

couple flamme

 

L'Amour en intra-veineuse
Plongée dans cette étrangeté nébuleuse
Les yeux fermés sur ce monde désolé
D'une peur aride, d'une sublime clarté
Oubliant le temps et ses secondes
De quelle parcelle nos corps se fondent
Amants perdus au creux de l'abîme
Quand l'Amour en vain se décime...

Posté par LesmotsduCoeur à 17:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Laissez-moi

Laissez-moi, je voudrais tant arriver au bout de ce poème
Je suis comme une louve qu'on chasse avec le fouet hors du chemin
Je tords mes pieds dans les cailloux, je trébuche à tous les problèmes
Je m'embourbe aux taches du jour désespérant du lendemain
Et le pire est qu'à tous les pas je me heurte contre ceux que j'aime


Laissez-moi, je sais bien que ce n'est pas tellement important
Un poème de plus ou de moins et qu'ici mon chant s'arrête
Ou là puisqu'un jour ou l'autre il faudra qu'il s'arrête pourtant
Chacun me tire par la manche, exige un instant et me traite
Comme une qui manque à son devoir lorsqu'elle lui refuse son temps

Laissez-moi, pourquoi me jetez-vous l'un après l'autre la pierre
Pourquoi faut-il toujours tout remettre en question
Est-ce que je ne connaîtrai la paix que dans un cimetière
Est-ce que vous me poursuivrez jusqu'à ma dernière maison


Est-ce que seule je n'ai pas le droit de m'asseoir dans ma poussière
D'écouter mon coeur, de laisser ma tête aller aux rêveries
Est-ce que seule je n'ai pas le droit d'avoir en moi ma douleur
D'être distraite à cause d'elle au milieu du monde proscrit


Est-ce que seule il m'est interdit d'oublier la date et l'heure
Et de laisser chanter en moi cette âme au combien meurtrie

 

laissez moi

Posté par LesmotsduCoeur à 17:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le loup et la fée

Derniere-danse-Affiches

 

 

La fée s'en allait se promener, quand soudain elle dû s arrêter
Au détour d'un chemin, un petit loup l'attendait
"ô, qu'il est mignon, comme il me parait gentil
comme son pelage est doux, pourquoi n'a t'il d'amie?
je te prends avec moi,petit loup adoré
et t'emmène avec moi au pays des fées
le loup amusé, se laissa porter dans ses bras
et se dit en lui même, ce soir elle sera à moi...


Puis la fée s'est éveillée dans les bras d'un adoré,
d'une nuit d'amour sous un ciel étoilés,
sans nul doute elle ne l'avait rêvé,
vint soudain la réalité!
Le loup Divin ,
bien plus malin le gredin,
de doux baisers en doux calins,
lui fit perdre son chemin...
Le ciel étoilés ne l'était pas,
dans ses prières,elle en perdit la foi
d'être tombée si bas

encore une fois...

Posté par LesmotsduCoeur à 17:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Il y a 5 ans

Je ne vivais plus, je survivais, puis une nuit sans étoile tu es venu à moi.

Si jeune et moi usée par les désamours pourtant tu as voulu me redonner espoir.

Maman de 36 ans, un fils de 10 ans, tu n'as que 20 ans et toute ta vie devant.

Tu m'as donné tout ce que je n'attendais plus, à présent  je t'ai  terriblement déçu.

Puisque je ne peux changer, puisque je ne suis plus rien

je vais partir, baluchons à la main, sur un autre chemin...

 

 

Puis tu as pris ma main.

Et j'ai suivi ton destin...

 

net

Posté par LesmotsduCoeur à 16:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Net attitude

net attitude

 

 

Je voudrais te chanter mon amour
Les mots simples de tous les jours.
Mais les mots ne diront jamais
A quel point je peux t’aimer.
Entre l’attente jours après jours,
Les mots tendres et les “ Toujours ”,
Réapprendre après ton retour
Jusqu’au petit jour... 
Moi la scribe Amoureuse et transies,
Mes maux sont saisis de mots choisis.
Au fond de ma monoplace...
Là-bas dans le cyber-espace
Je t'aime dans l’infinitude...
Amours binaires sur la Net Altitude.
Un vent d'amour sort de mon grimoire...
De mes yeux jaillit une source d’espoir. 
Quand je mets à tes pieds cet éternel hommage,
Veux-tu qu'un instant je change de visage ?
Tu as capturé les sentiments d'un coeur
Que pour t'adorer forma le créateur.
Je te chéris et ma plume en délire
Couche sur le papier ce que je n'ose dire.
Avec soin de mes vers lis les premiers mots,
Tu sauras quel remède apporter à mes maux.

Posté par LesmotsduCoeur à 16:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Roméo + Juliette

Un jour, on oubliera ces jours, à traîner le cœur lourd
Un jour ce sera notre tour de nous aimer un jour
Un jour, on fera le même aveu
J'étais seule, on sera deux, et on s'aimera si fort
De nos âmes de nos corps
Et quand viendra la mort, on s'aimera encore, un jour ...

 

roméo juliette

 

Posté par LesmotsduCoeur à 16:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]